Bonjour à tous chers lecteurs,
Aujourd’hui premier article pour Minecraft-News et moi-même, j’espère que tout se passera à merveille.

Et donc je vais vous apprendre, pas à pas, à utiliser les nouveaux blocs apparus depuis la dernière mise à jour de Minecraft 1.4 .

 

Pour votre confort, deux versions de ce tutoriel existent :

  • En vidéo, simple et rapide.
  • À l’écrit, plus détaillé et mieux réalisé.

 

En vidéo :

 

 

 

À l’écrit :

Le skin à un décalge de 1 pixel en bas et à droite.

 

Mis à part son skin mal fichu, le bloc de commande (« command block » en anglais) est révolutionnaire en terme de gameplay. Fini le temps des systèmes compliqués en redstone et du modding de map, en deux-trois mouvements, votre map est prête !

Avant toutes choses, comment se le procurer ?

Pour le moment, on ne le trouve pas dans l’inventaire du mode de jeu créatif et il ne possède pas de craft. Il faut donc taper la commande : « /give [joueur] 137″
Pour les serveurs en multijoueur, vérifiez que la ligne « enable-command-block » soit activée (true) pour pouvoir les utiliser.
Il est aussi obligatoire d’être en mode de jeu créatif pour pouvoir modifier les commands blocks.

Tout d’abord, faisons une définition de celui-ci :
Le bloc permet d’effectuer des commandes telles que le « tp » quand il est activé par de la redstone. Il affecte donc le joueur directement (par un « give », …) ou indirectement (par un paramétrage).

 

"L'intérieur" de command block

 

Très bien, maintenant quelles sont ces commandes ?
Voici toutes les commandes utilisables avec ce bloc :

clear
difficulty
gamemode
gamerule
give
me
say
scoreboard
spawnpoint
time
toggledownfall
tp = Minecraft vanilla
tppos = Minecraft bukkit avec essentials (Merci Myrdhanos)
weather
xp

À noter, les commands blocks, ne pouvant qu’effectuer des commandes, n’ont pas besoin du « / ».

Autre point, pour permettre une action directe envers les joueurs, il y a 3 différentes cibleurs :

@p = joueur le plus proche (nearest)
@r = joueur au hasard (random)
@a = tout les joueurs (all)

Donc si on tape la commande :

tppos @a 10 15 5

Tout les joueurs serons téléportés aux coordonnées x:10 y:15 z:5 de la map.

Plus complexe maintenant, il y a les arguments. Ce sont en quelque sorte des indications pour notre commande qui doivent être collées au cibleur et entre crochets. Il en existe 9 :

x = coordonnée x
y = coordonnée y
z = coordonnée z
r = rayon(cercle) (= ou -)
rm = rayon(cercle) (= ou +)
m = gamemode
c = joueur (= ou -)
l = niveau (= ou -)
lm = niveau (= ou +)

Ne vous en faites pas, je vais tout vous expliquer. Prenons un exemple global :

tppos @r[x=0,y=0,z=0,r=5,m=0,c=2] 10 15 5

Je demande de :

  • téléporter –> tppos
  • 2 joueurs –> c=2
  • choisis au hasard –> @r
  • qui sont en mode de jeux survie –> m=0
  • dans un rayon circulaire égal ou inférieur 5 blocs –> r=5
  • à partir de la coordonnée x=0 y=0 z=0 –> x=0,y=0,z=0
  • aux coordonnées x=10 y=15 z=5  –> 10 15 5

 

On peut enlever l’argument x=0, y=0 et z=0 ?

Oui, si elles ne sont pas mises, ce sera en fonction du placement du bloc.

Puisque l’argument « c » est présent, le cibleur ne marche plus ?

Si, elle marche ! Je vous explique :

  • Si je mets « @p[c=2]« , alors il prendra les 2 joueurs les plus proches dans le rayon donné.
  • Si je mets « @r[c=2]« , alors il prendra 2 joueurs au hasard dans le rayon donné.
  • Si je mets « @a[c=2]« , alors cela aura le même effet que le « @p ».

 

Si je suis en mode de jeu créatif (donc m=1) je ne serai pas choisi ? 

Exactement, vous ne serez pas choisi car vous n’êtes pas en m=0 (Survie).

Je profite de ce tutoriel sur les blocs de commandes pour faire un aparté sur la commande « gamerule ».
C’est une commande indirecte au joueur. Elle permet de modifier les gestions de jeu. Voici déjà les 7 commandes :

gamerule commandBlockOutput [true/false] = modifie l'affichage des commandes affichées en gris effectuées par les blocs de commandes dans le canal de chat ("tp", "clean", ...) 
gamerule doFireTick [true/false] = modifie la propagation du feu
gamerule doMobLoot [true/false] = modifie le drop des monstres
gamerule doMobSpawning [ture/false] = modifie le spawn de monstre
gamerule doTileDrops [true/false] = modifie le drop des blocs
gamerule keepInventory [true/false] = modifie le drop des joueurs (sauvegarde l'inventaire)
gamerule mobGriefing [true/false] = modifie l’interaction des mobs sur l'environnement

Ce sont des commandes importantes si vous voulez faire des maps aventure.
Petit conseil, laissez le « commandBlockOutput » désactivé (false) durant la création de vos systèmes pour voir si toutes les commandes marchent puis activez (true) la règle pour faire plus joli.

 

C’est tout pour ce tutoriel basique sur les blocs de commandes. J’espère que maintenant vous savez totalement les utiliser, ce qui pourrait vous servir. Bien que cela paraisse compliqué aux abords, quand on a compris ça coule d’eau de source.

N’hésitez pas à poster tout commentaire si j’ai fait le moindre oubli, si vous avez le moindre problème. Et je vous dis à très bientôt pour un prochain article.

Autres articles liées :
- Tutoriel complet sur les scoreboards
- Tutoriel complet sur les nouvelles commandes de la 1.7 et les dataTags

 

 

Wikiful